cirque

> > cirque ; écrit le: 14 novembre 2011 par La rédaction

cirque (substantif) haut-parleur lorsque les Romains ont assisté à la course, et spectacles. enceinte circulaire et couverte où nous assistons à l’acrobatie, dressage, etc. Ceux-ci se montre. espace circulaire fermé entre les montagnes. [Familier] trouble, tumulte.

Sens et usages

Dans son sens moderne, une troupe de cirque est un traditionnellement itinérante, qui comprend le plus souvent des acrobaties, numéros de formation et de domestication des animaux, des clowns, des tours de magie. …
Un cirque dans le monde romain, est un bâtiment public qui ont eu lieu les courses de chars.
Le cirque romain d’Arles est le plus grand édifice romain de la ville et est construit en 149.
Place, entre les Romains, pour accueillir les jeux publics, en particulier les différentes formes de lutte et les courses de chevaux et de chars montrent société qui organise des jeux et des exercices de ce genre. montagnes bassin disposées en cercle. (Familier) Lieu …
la dépression profonde en demi-cercle dominée par des falaises abruptes ou très abrupte, formée par erosion.Circuses glaciaires sont situés sur un flanc de montagne, et, normalement, la tête des vallées glaciaires.
domaine où les courses de chevaux très allongée stand. Le plus célèbre est le Circus Maximus.Avec ses 1.500 m de piste, il pouvait contenir 350 000 spectateurs à l’époque de Trajan.
(N) en toile amphithéâtre dans lequel les clients paient cher leur place pour avoir le privilège d’assister en direct lors d’une chute de trapèze de fonctionner sans un filet ou un repas au Club Lions.
Vous aurez besoin d’utiliser tous vos moyens de réussir.
Dans le temps, il y avait les petits cirques qui se sont installés quelques jours dans les villages. Ils avaient beaucoup de succès.

← Article précédent: circumpolaires Article suivant: cirques


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site